Il n'y a jamais eu autant d’opportunité pour travailler ou étudier dans un autre pays européen, mais, selon le Conseil de l’Europe, des compétences linguistiques insuffisantes empêchent trop souvent les intéressés d'exploiter ces opportunités. Afin de renforcer les compétences linguistiques en Europe, contribuant ainsi à une mobilité accrue, le Conseil de l’Europe a créé la Journée internationale de la langue le 26 septembre 2001. La seizième journée de la série a été marquée par divers événements en Europe, et en particulier par le "språkkafé" au lycée de Blindern, où les étudiants de l'école allemande et du lycée français ont été invités par les élèves du lycée de Blindern.

L'objectif du "språkkafé" était que les 300 élèves fassent connaissance à travers différents jeux de langues. Le proviseur adjoint du lycée de Blindern, Stine Jeppesen a expliqué que les professeurs de langues avaient préparé des fiches ayant pour thématique de discussion: les repas, les loisirs et la famille et que l'idée était de faire connaissance autour de ces thématiques. Les élèves étaient un peu sur la réserve au départ, et le professeur de philosophie Lars Aalsnes a un peu poussé les étudiants français à se mêler aux étudiants norvégiens et allemands.

Après quelques minutes pleines d'appréhension, tout le monde s´est détendu avec l´arrivée des wraps au poulet et des cookies cuisinés par des élèves du lycée d'Etterstad. Ensuite, les enseignants sont entrés en scène et ont introduit Kahoot (un jeu de type quizz) avec des questions d´actualité en trois langues sur la ville natale d'Erna Solberg, les élections allemandes et le Président Macron. Tout le monde a donné son maximum et l'équipe "Go team (go go)" a remporté la victoire.

C'était un événement très bien organisé par le lycée de Blindern. Félicitations ! Les élèves ont enormément apprécié cette initiative et aimeraient bien participer à des évènements similaires en plus petits comités pour faciliter le contact avec les autres élèves.